Vous êtes ici : FHU-SEPSISFRRHU RECORDS

Présentation et Objectifs

Une réponse immunitaire et une production de cortisol endogène dérégulées sont les caractéristiques principales d’un sepsis d’origine bactérienne ou virale. Ces réponses dérégulées à l’infection suggèrent une utilisation en routine de corticostéroïdes, une classe d’immuno-régulateurs peu coûteuse et hautement efficace dans le sepsis et les cas modérés à sévères de COVID-19. Si les bénéfices des corticostéroïdes sont visibles à l’échelle d’une population, la réponse aux corticostéroïdes à l’échelle individuelle peut varier considérablement. Le test au Synacthène est une approche non-spécifique utilisée pour mesurer la quantité de cortisol endogène produite suite à l’injection d’une hormone corticotrope (hormone ACTH). Cette approche présente cependant peu de fiabilité pour prédire la réponse aux corticostéroïdes d’un patient.

Le but du RHU RECORDS, projet financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), est la détection rapide de la sensibilité ou résistance d’un patient pour le traitement du sepsis par corticostéroïdes. Ce projet a débuté le 25 février 2020, précédant de peu l’annonce de l’OMS qualifiant la COVID-19 de pandémie. Les objectifs du RHU ont ainsi été renforcés par l’efficacité des corticostéroïdes dans le traitement des cas graves de la COVID-19 et la nécessité de pouvoir détecter rapidement les patients cortico-résistants et sensibles.

L’essai clinique du RHU est un essai clinique adaptatif permettant d’évaluer la capacité de biomarqueurs et d’algorithmes issus de l’intelligence artificielle à définir la cortico-résistance d’un patient et ainsi optimiser leur prise en charge. L’identification des biomarqueurs se fait par des approches omiques (génomique, transcriptomique, métabolomique), des approches de biologie cellulaire et moléculaire spécifique sur certains biomarqueurs d’intérêt (i.e. GILZ, endocan). Le RHU a également une ambition industrielle qui se traduit par l’élaboration de POC tests (tests Point of Care) pouvant être déployés au pied du lit du malade pour une détection rapide.

Partenaires publics du RHU RECORDS

  • Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), établissement coordinateur
  • Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA)
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm)
  • Université Paris-Est Créteil (UPEC)
  • Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), Université Paris Saclay

Partenaires Privés

  • Beckman Coulter
  • Biothelis
  • Easy Life Science (ELICE)
  • Lumedix

RECORDS - Projet financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) - ANR-18-RHUS-0004